Publié le

Laissez vos enfants être ce qu’ils veulent!

Je vais me lancer des fleurs, parce que s’il y a un truc que je considère bien faire, c’est ça.
Je suis une mère qui laisse ses enfants exprimer leur véritable essence, leur vrai eux-mêmes t’sais.

Ça y est, c’est dit. Vous voulez des preuves maintenant?

Mon fils voulait porter son nœud papillon ET sa cravate pour sa photo d’école, puis j’ai dit oui! Ben oui, folle de même! Au début, je lui ai dit que j’allais y réfléchir. Comme tout le monde, j’ai eu ce petit moment d’hésitation : Mais de quoi il bien avoir l’air sur sa photo d’école donc?!

Mais non, j’ai décidé de le laisser être. Pis mausus que j’ai bien fait. Il est beau comme un cœur et surtout, il se trouve beau. Il se sent beau. 

Je pourrais vous en nommer plusieurs comme ça : J’ai mis du vernis à ongles à mon fils, à sa demande, j’ai laissé ma fille aller à la garderie vêtue d’une cagoule au lieu de sa belle tuque qui allait avec son habit de neige…

En gros, je mets de l’avant un heureux mélange de limites et de liberté d’exister. 

Suffit les exemples, je vous dis comment j’arrive à faire ça et, avant tout, pourquoi je le fais.

En une phrase, j’encourage mes enfants à laisser s’exprimer leur véritable identité, pour qu’ils apprennent très jeunes que rien n’importe plus que de s’aimer soi-même et d’être vrai. 

Un humain authentique, ça brille, ça attire comme un aimant, et ça peut déplacer des montagnes. Mon opinion, à tout le moins.

Comment? Facile. Suivez-moi.

Encouragez vos enfants à se laisser aller

1. Musica por favor


Mes enfants, comme TOUS les enfants de cette planète, aiment la musique depuis qu’ils sont tout jeunes. J’ai acheté un ensemble d’instruments de musique et à toutes les occasions qui passent, je les sors et on joue. C’est le chaos, vous me direz, et vous avez vu juste! Mais qu’importe, on s’amuse, on se laisse aller, et nous, on se trouve bons!

2. “Dance Party” (Prononcé Danse Partsie)


Mes enfants l’appellent le Dance Party. Ça me fait rire à chaque fois! Surtout qu’ils en parlent à d’autres personnes et je vois systématiquement les regards remplis de questions se tourner vers moi : clairement, ce n’est pas chose courante. Bref, pour nous c’est un rituel du week-end, et souvent c’est le samedi que ça se passe. Le classique Dance Party implique plusieurs étapes : 

◉ On met de la musique : les backstreet boys vivent leurs meilleurs moments. Si vous vous cherchez une playlist du tonnerre pour vivre l’expérience intégrale, voici la nôtre. 

◉ On se fait des drinks : Jus d’orange grenadine et le tour est joué. 

◉ Tout le monde – les enfants surtout – s’habille comme il veut. Je vous propose une image rapide : ils sont en bédaine, la plupart du temps, sac banane à la taille, chapeau, lunettes de soleil. Trop de style dans un seul et même corps, c’est moi qui vous le dis.

La suite est simple comme bonjour, on danse! On fait même comme si on était des pros du break dancing. 

Ah et j’oubliais, il faut s’attendre à se faire dire «Maman, regarde-moi» à une fréquence impressionnante. Ils sont fiers, ils sont persuadés qu’ils créent des mouvements de danse uniques et visionnaires et il faut les soutenir là-dedans. 
C’est l’idée, renforcer la confiance qu’ils ressentent quand ils se laissent aller.

3. Costumes en quantité industrielle


Chez nous, il y a des costumes de tous les genres, et de toutes les tailles. Se costumer permet d’explorer des facettes de soi pour les enfants. Ça leur donne le droit d’emprunter des identités différentes le temps d’un jeu de rôle, ce qui est excellent pour la découverte de soi. En plus, on s’entend, cette activité stimule fortement l’imaginaire

4. Créativité illimitée


Une autre façon de laisser nos enfants s’exprimer est la création à l’état pur. Chez nous, on a ce qu’il faut pour faire des créations artistiques de tous les genres, donc je vous donne plusieurs idées de médium à mettre à la disposition de vos tout-petits.
 
Pâte à modeler
Demandez-leur de créer un animal imaginé, leur insecte favori, un bonbon qu’ils aimeraient manger… n’importe quoi qui laisse place à leur imagination!

Étampes : 
Il existe des ensembles d’étampes de tous les genres, qui permettent d’imaginer des décors et même, de créer des histoires. Chacun peut penser son histoire, l’imager et la présenter aux autres ensuite. Ça, c’est le genre de projet qu’adorent mes enfants.

Peinture
Idée farfelue ici. J’ai déjà trouvé un carton immense, que j’ai mis au sol pour que nous fassions une œuvre de peinture… avec nos pieds. On a dansé, piétiné et à un certain point, c’était splendide. Vers la fin, à force d’abus de mouvement, disons que le carton était plutôt barbouillé, mais on a eu beaucoup de plaisir.

Dessin :
Un de mes enfants est très créatif et si quelque chose l’enchante, c’est d’inventer des choses et de les dessiner. L’autre jour, c’était une machine qui fabriquait des hot dogs. En toute simplicité, le dessin est une porte d’entrée vers un univers sans limites, pour les enfants, et pour nous. Croyez-moi là-dessus!

Oser laisser nos enfants briller


Notre société apprend rapidement aux enfants à cadrer dans un moules d’attentes et de standards. Si nous, en tant que parents, on veut donner la force nécessaire à nos enfants pour être eux-mêmes et pour être en contact avec leurs réels besoins, il n’y a pas mille façons. Arrêtons de leur dire de parler moins fort, d’être moins originaux. Arrêtons de les habiller à la mode à 3 ans et ne soyons pas gênés quand ils chantent dans un endroit public. Apprenons-leur à être fiers d’être uniques et pour y arriver, et bien, laissons-les aller.

Andrée-Anne.